LANOBRE EN 1915

L’ensemble des documents photocopiés sont archivés en mairie et ne peuvent être utilisés sans son autorisation. A Lanobre, il y a cent ans. Composition du Conseil Municipal. Le Conseil Municipal est issu des élections de 1912. Tyssandier Jean
Gauthier François, Tournadre Arsène, Boyer Jean, Coudert Antoine, Durif Pierre, Juillard Baptiste, Ribe Claude, Gendre Jean, Tournadre Leon d’Anglards, Juillard Jean, Thalamy Jean, Vialleix Michel, Léoty Géraud, Charbonnel Baptiste, Sallard Jacques
Est élu Maire Coudert Antoine dix voix sur seize possibles, Tournadre Léon d’Anglards ayant obtenu six voix. Est élu adjoint, Gauthier François quinze voix sur seize possibles, une voix pour Thalamy Jean non candidat.


Le 19 janvier 1915
Madame Roques, Institutrice à Lanobre, est nommée secrétaire de mairie en remplacement de Monsieur Roques Urbain, instituteur à Lanobre mobilisé le 25 novembre 1914.


Le 07 mars 1915 

Monsieur Estorgues, âgé de 72 ans est admis à l’assistance obligatoire comme viellard au nombre des assistés de la commune étant d’ailleurs « peu favorisé par la fortune.


Le 12 juin 1915

Vote du budget qui s’équilibre à dix mille deux cent quarante trois francs vingt. Le Conseil Municipal admet ensuite à l’assistante obligatoire aux vieillards et misérables Marie Juillard née à Champs mais habitant à Lanobre depuis plus de cinq ans et Anne Levet originaire de Trémouille Saint Loup ayant 78 ans et vivant à Lanbore depuis plus de 40 ans. Le Conseil vote ensuite une somme de trente cinq francs à La Croix Rouge et contribue ainsi « dans la mesure de ses faibles ressources au soulagement des infortunes » des soldats blessés.


25 juillet 1915
Pour les impôts fonciers bâtis et non bâtis sont nommés comme « classificateurs ». Pour la commune parmi les élus : Tyssandier Jean à Gravières, Juillard Jean Baptiste à Morange, Tournadre Leon à Anglards, Boyer Jean à Vallat, Durif Pierre à Granges et Ribe Claude à Cheylade
Pour l’extérieur : Durif Michel, greffier à Champs, le Vicomte d’Arcy, propriétaire à Val et résident à ?, Charbonnel François commerçant à Mauriac et Levalet Jules d’Ussel.


5 septembre 1915
Au nombre des assistés s’ajoute Jacques Morange, 70 ans sans ressources. Autorisation faite au maire pour la délivrance de certificats de vie.


19 septembre 1915
Soixante francs sont votés pour l’achat de vivre, pains, vêtements pour les prisonniers en Allemagne.Quarante francs sont votés pour les paysans des régions dévastées. Demande des habitants de Veillac, Lapradelle, Le Lac, et Gravières de pose de boîtes aux lettres.


14 novembre 1915
Répartiteurs nommés pour 1916.
Prestations affectées à la « petite vicinalité, c’est-à-dire l’entretien des chemins, sur le document, certaines voies ne concernent pas uniquement le territoire de la commune, on trouve par exemple de Lanobre à Condat, de Labessette à Bort par Val…