L’Artense

A cheval sur les départements du Cantal et du Puy de Dôme, l’Artense est un plateau granitique limité à l’ouest par la vallée de la Dordogne, au sud et à l’est par la Rhue, bute au nord sur les premiers contreforts du massif volcanique des Dores. Il s’étend sur 445 kms² environ et compte 16 communes réparties sur 2 départements : le Cantal et le Puy-de-Dôme soit environ 7 250 hab. (1999). L’Artense fait partie du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne.

D’altitude modeste (600 à 1000 m d’ouest en est), cette région naturelle au relief harmonieux, constituée de cuvettes et de buttes, présente un paysage souriant où alternent prairies, forêts et lacs aux eaux claires et limpides. Les rivières entaillent profondément ce plateau granitique.

La forêt tient ici une place considérable. Le hêtre et le sapin constituent les essences dominantes. L’altitude relativement faible a également permis de conserver quelques chênes. Au-delà de 1 000 m pelouses, tourbières et landes remplacent la forêt.

L’eau est très abondante dans ce paysage. On y trouve une multitude de lacs et d’étangs de toutes tailles. La commune de Lanobre borde une partie du barrage de Bort-les-Orgues qui constitue la plus grande retenue hydroélectrique de la région.
Tous les cours d’eau de l’Artense sont des affluents de la Dordogne et participent donc au bassin versant de la Garonne.

Source : Le parc régional des volcans d’Auvergne et Wikipedia